(J'aime bien ce titre, on dirait ma mère qui parle... ;o) )

Alors, dans la famille "j'ai-plein-de-trucs-chez-moi-dont-je-me-sers-plus-mais-ça-serait-super-dommage-de-les-jeter", on connaissait les Emmaüs (ici pour Toulouse) et autres assos qui récupèrent les dons...

Mais j'ai découvert aussi ya quelques temps un autre sytème, un réseau de "donneurs-chercheurs"... ça s'appelle Freecycle et ça aussi, c'est bon pour la planète! Je trouve le concept vraiment génial!!

logo_freecycle

"Le réseau mondial Freecycle est constitué d'une multitude de groupes à travers le globe. Il s'agit d'un mouvement basique de personnes qui offrent (et récupèrent) des objets gratuitement dans la ville où ils habitent (et alentour).
Les groupes Freecycle mettent en relation des personnes qui souhaitent se débarrasser d'objets qui les encombrent avec des personnes qui en ont besoin. Notre but est de libérer les espaces naturels d'objets abandonnés bien qu'encore utiles. En utilisant ce que nous avons déjà sur cette planète, nous réduisons le consumérisme à outrance, la production de masse, et en réduisons l'impact nocif sur la planète. Un autre avantage à utiliser Freecycle est qu'il nous incite à nous défaire d'acquisitions compulsives dont nous n'avons plus usage et encourage chacun à adopter une attitude communautaire."

 

Et comme se sont des réseaux locaux (ben oui, le fameux "Think Global, Act Local"), pour Toulouse, c'est ici  que ça se passe.