tous les matinsAh sacré Jean-Paul, a en a eu des hauts et des bas ensemble… Je t’ai adoré, et puis tu m’as fait baillé (un peu), mais là, je dois dire que je te retrouve !
Dans ce roman drôle et délicat, tu nous livres la vie d’un homme ordinaire et formidable : Un écrivain un peu fou. Un peu fou dans le bon sens du terme. Complètement barge, même. Un buveur de lait. Un type qui sauve des chiens de la noyade. Un recordman de mini bassins, grâce à ses lunettes anti-buée. Un rugbyman de rêve, castagneur de british, le sauveur de la selection. Un homme-oiseau, et même que ça le fait pleurer. Un raide dingue de vieilles bagnoles. Un gars qui sait parler aux flics. Un veilleur de nuit, qui tous les matins se lève, à midi. Un homme comme je voudrais être !
 « Tous les matins je me lève », Jean-Paul Dubois
 
 
Et tant que j'y suis, je vous livre quelques bouquins que j'ai bien aimé récemment:
- "Vacances anglaises", Joseph Connolly
- "Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates", Mary Ann Shaffer
- "Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi", Katherine Pancol (les 2 premiers aussi!)